ELK Menu

Programme

Les événements et les conférences

Programme 6-7-8 septembre 2019

  1. Jour 1

  2. Installation des stands

    (réservé aux vendeurs)

     
  3. Ouverture du marché aux plantes

  4. Accueil et conférence

    Joël Lodé

    France

    Joël Lodé

    The new Taxonomy of the Cactaceae and its implications (en)

    La nouvelle Taxonomy des Cactaceae et ses implications

    Joël Lodé est un naturaliste aventurier originaire de Nantes, France, foyer de Jules Vernes. Inspiré par les aventures de Jules Verne, il a beaucoup voyagé à travers le monde, dont un tour du monde à vélo qui a débuté en 1975. C'est ainsi qu'il a fait la rencontre de son premier cactus en Californie, une rencontre désagréable à cause d'un pneu crevé ! Il a donné des conférences sur les cactus et autres plantes succulentes dans de nombreux pays. Il publie également la revue trimestrielle "International Cactus Adventures" et gère le site Internet Cactus-Adventures.com. Il a écrit plusieurs livres dont "Plantes Succulentes des Iles Canaries", "Succulent Plants of Socotra" et plus récemment, "Taxonomie des Cactaceae" en deux volumes.

    Une façon résolument moderne, pédagogique et surtout très personnelle de présenter la nouvelle taxonomie des Cactacées et ses implications : c'est ce que propose cette conférence très différente dans son concept et sa présentation, inattendue même pour un sujet pourtant sérieux : la classification des cactus, les nouvelles données ADN, mais aussi les secrets d'un monde piquant qui mérite bien des surprises.

  5. Réunion des francophones

  6. Cafétéria

    Réunion conviviale

  7. Jour 2

  8. Marché aux plantes

  9. Conférence

    Roland Reith

    Allemagne

    Roland Reith

    Ein Leben mit Kakteen (de)

    Une vie avec des cactus

    Collecter quelque chose a toujours été dans notre ADN depuis les débuts de l'humanité. A l'origine, c’était la cueillette de nourriture pour la survie, aujourd'hui, elle a une toute autre signification dans les pays industrialisés. Beaucoup d'amis cactus que je connais collectionnent et s'occupent de leurs cactus et plantes succulentes depuis plusieurs décennies, parfois depuis un demi-siècle ou plus. Souvent, ils savent encore comment ils sont arrivés à collectionner des cactus. Parfois c'était une décision consciente, parfois une coïncidence.

    Dans ma conférence audiovisuelle, je montre avec des images et des films de ma collection et de mes voyages en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Afrique du Sud ce à quoi peut ressembler la passion pour les cactus et les plantes succulentes, comment celle-ci se développe et ce qui nous intéresse dans ces plantes. L’observation des plantes dans les déserts et semi-déserts de notre planète nous montre la capacité d'adaptation qu’ont développé les plantes et les stratégies qu’elles utilisent pour défier les conditions les plus défavorables. Nous visiterons les déserts américains et mes photos de l'Atacama chilien mais aussi des hauts plateaux d'Argentine, de Bolivie et du Pérou nous feront découvrir des paysages et des habitats fascinants. La systématique et la taxonomie seront également évoquées. Nous verrons des exemples d’épines extrêmes, des adaptations spéciales aux habitats et bien sûr de belles fleurs. Mais nous devrons également faire face aux changements dans les pays d'origine par la population et, surtout, par le changement climatique.

    Notre collection n'est pas seulement une question d'engagement. Nous avons pris une décision il y a longtemps en sélectionnant ces plantes intéressantes. C'est elle qui détermine en grande partie nos actions. Nous n'avons plus besoin et nous ne voulons plus suivre toutes les nouvelles tendances. Nous n'avons plus à nous demander si notre décision était la bonne et chercher des possibilités toujours nouvelles, supposées meilleures. Nous savons que nous avons fait le bon choix et que notre passion pour les cactus nous procure un sentiment de satisfaction profonde. Nous avons le plus beau passe-temps que nous puissions souhaiter.

  10. Réunion International Euphorbia Society

    Réunion Cactus Francophone

     
  11. Conférence

    Paul Klaassen

    Pays-Bas

    Paul Klaassen

    Mist (nl)

    Brouillard

    Né aux Pays-Bas, Paul a gagné son premier show de cactus à l'école en 1959. Son grand-père lui a offert son premier abonnement à “Succulenta”, revue de la société néerlandaise de cactus et autres plantes succulentes, comme cadeau d'anniversaire en 1963. Il a déménagé avec sa famille des Pays-Bas au Danemark et plus tard en Angleterre où il vit toujours. En 1997, Paul a fait son premier voyage au Pays de Cactus, traversant le Nouveau Mexique, l'Arizona, l'Utah et le Colorado. Ce premier voyage a suscité la passion de voir les cactus dans leur habitat plutôt que dans des pots à la maison. Depuis, Paul a exploré les cactus et autres plantes succulentes en Afrique du Sud et en Namibie, en Amérique du Sud (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili et Pérou) et en Amérique du Nord (États-Unis, Mexique et Cuba). L'une des conséquences des voyages de Paul a été la publication de son journal de voyage sur Internet : pkcactus.wordpress.com.

    Au cours de mes voyages dans divers pays 'cactus et plantes succulentes', je prends toujours des coordonnées GPS pour enregistrer l'endroit où les plantes poussent. Après des voyages dans le désert chilien d'Atacama et dans les États mexicains de Basse Californie, j'ai remarqué que les plantes poussaient souvent dans un brouillard dense et que les latitudes étaient très similaires, sauf qu'au Chili elles étaient au sud de l'Équateur et au Mexique dans l'hémisphère nord. On dit que les Tropiques se situent à 23 °26', mais en réalité, cela varie entre 22 et 24.5°. Après des recherches sur Internet, j'ai appris que les régions les plus arides du monde se trouvent autour des tropiques du Capricorne et du Cancer, idéales pour les plantes succulentes dont les cactus. Lorsqu'un courant froid passe le long d'une terre chaude, il en résulte souvent de la brume ou du brouillard. J'ai donc photographié des plantes vivant dans les déserts de brouillard. Après d'autres recherches sur Internet, j'ai appris qu'il y avait un autre désert de brouillard important le long de la côte namibienne, alors j'ai dû m'y rendre aussi.

    Ma présentation montre comment le brouillard permet aux plantes de pousser ici et quelles plantes nous avons trouvées.

     
  12. Réunion Tephrocactus Study Group

    Réunion International Asclepiad Society

  13. Conférence

    Marlon Machado

    Brésil

    Marlon Machado

    Endangered cacti of Brazil (en)

    Cactus en danger au Brésil

    Marlon Machado est né à Salvador, Bahia, dans le nord-est du Brésil, et s'est très tôt intéressé aux plantes. Il a commencé à collectionner les cactus à l'âge de quinze ans, et avec le temps sa curiosité pour ces plantes l'a amené à étudier plus en détail les cactus, en particulier ceux du nord-est du Brésil. Il a publié des articles dans plusieurs revues consacrées aux cactus et succulentes, et il a également publié un livre sur le genre Uebelmannia avec l'Australien Rudolf Schulz, et plus récemment un livre sur les cactus de la région semi-aride du Brésil. Sa passion pour les cactus et les plantes en général l'a poussé à étudier la botanique, où il a obtenu un master en janvier 2005 à l'Université d'Etat de Feira de Santana, Bahia, avec une thèse sur la variabilité génétique et morphologique des espèces Discocactus. Marlon a également travaillé pendant trois ans (2005-2007) à l'Institut de Botanique Systématique de l'Université de Zurich, en Suisse, où il a mené une étude sur les relations des espèces du genre Parodia (Notocactus). En octobre 2014, il a obtenu un doctorat en botanique à l'Université d'État de Feira de Santana, Bahia, avec une thèse sur la systématique et la biogéographie des Spondias (Anacardiaceae), un groupe d'arbres fruitiers présents dans les régions semi-arides du nord-est du Brésil. Actuellement, il exploite une pépinière de cactus et de plantes succulentes à Minas Gerais, au Brésil.

  14. Cafétaria

    Réunion conviviale

  15. Jour 3

  16. Marché aux plantes

  17. Conférence

    Diane Ortolani

    Monaco

    Diane Ortolani

    Le déménagement du Centre Botanique de Monaco (fr)

    Je m'intéresse au monde animal et végétal depuis mon plus jeune âge. Cet intérêt a guidé mes études et m'a permis d'obtenir un master en sciences et vie de la terre. La protection et la conservation des espèces me tiennent particulièrement à coeur. J'ai intégré en 2009 l'équipe du Jardin Exotique et j'ai pu ainsi améliorer mes connaissances des plantes succulentes et découvrir tout ce qui était réalisé en matière de conservation et de protection des espèces. Le travail, varié et motivant, me permet d'évoluer au sein d'un domaine qui me passionne. 

    Dans le cadre d'un projet global de réaménagement de l'entrée Ouest de la Principauté de Monaco les anciennes serres du Jardin Exotique ont dû être déménagées. Le premier coup de pelle a été donné en septembre 2015, l'inauguration du Centre Botanique a eu lieu le 31 octobre 2017. Nous avons déménagé en tout 10 500 plantes 10 000 plantes en pot et 500 plantes de pleine terre représentant 80% du travail. Ce déménagement nous a demandé 3 ans de travail dont un an de conception. Ce Centre Botanique a été entièrement repensé afin de permettre des visites.